Des nouvelles du Malawi !

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Personne n’aime aller chez le dentiste ; la plupart d’entre nous prennent un magazine pour le lire en patientant. Mavutu Mandela fit cela à Zomba, au Malawi.Il lut une lettre au sujet des Equipes Notre-Dame et en déduisit que le Mouvement était exactement ce dont le Malawi avait besoin.
Un simple mail pour le couple qui avait écrit cette lettre (qui vivait en Angleterre) a lancé le processus de pilotage qui fut à l’origine de la création de Zomba 1, la première équipe au Malawi. Hélas, Mavutu décéda des suites d’une méningite 18 mois après le démarrage de l’équipe ; mais les graines avaient été semées. Juste 10 ans après, plus de 200 personnes des 35 équipes ont célébré le 10° anniversaire des équipes au Malawi. Christina, la veuve de Mavutu, a donné une représentation spéciale pour marquer sa place unique dans l’histoire du Mouvement. Les Equipes aujourd’hui sont présentes dans 5 des 7 diocèses du Malawi et sont prêtes pour une nouvelle période de grande expansion. Les évêques sont très favorables. Ils peuvent voir la différence occasionnée par le Mouvement. Les équipes sont autonomes, maris et femmes agissent ensemble au sein d’un partenariat et les épouses sont plus confiantes et sûres d’elles. Lorsque les habitations ont été endommagées lors des inondations de ce début d’année, les membres des équipes ont travaillé ensemble pour réparer les dégâts subis dans les maisons. Peter et Anna Chandler qui ont écrit la première lettre il y a 10 ans ont gardé le contact avec l’équipe d’origine, en écrivant régulièrement des lettres individuelles à chaque couple, jusqu’à ce que Peter décède malheureusement à l’âge de 93 ans.
La morale de cette histoire est que vous n’êtes jamais trop vieux pour faire la différence !