Deux événements à ne pas manquer …

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Comme nous vous l’avions  déjà annoncé, un colloque sur le Père Henri Caffarel, va se tenir les 8 et 9 décembre prochains au Collège des Bernardins à Paris. Nous avons interrogé à cette occasion To et Zé, nos responsables internationaux, pour en savoir un peu plus.

To et Zé, pourquoi avoir demandé à l’Association des Amis du Père Caffarel d’organiser avec vous et  en lien avec l’ERI, un nouveau colloque ?

C’est la Père Paleri, postulateur de la cause de canonisation du Père Caffarel à Rome qui nous a convaincus de l’intérêt d’un second colloque pour faciliter l’avancement de cette cause. Il juge qu’il est très important de montrer l’influence de la pensée et des intuitions du Père Caffarel sur la théologie et la spiritualité du mariage et sur la prière.

En quoi, ce colloque aura une portée plus internationale que le précédent ?

Une des grandes différences, c’est que pour ce colloque, une traduction simultanée en quatre langues (Anglais, Espagnol, Français, Portugais est prévue, avec une diffusion en temps réel sous la forme d’une web-conférence (streaming) accessible sur la plateforme Youtube via le site « Les Amis du Père Caffarel » par pour permettre au plus grand nombre, équipiers Notre-Dame ou non, partout dans le monde de participer à cette manifestation.

Les intervenants prévus seront-ils eux aussi de nationalité différente ?

Bien sûr, près de 35 intervenants de nationalité différente sont prévus pour explorer les aspects de la personnalité ou de la pensée du Père Caffarel et du bien fondé de ses œuvres. Ces propos seront éclairés par des témoignages de nombreux pays et des clips video venant du monde entier. Ils montreront le caractère universel de ses propositions qui restent pertinentes pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui.

Pourquoi le choix du Collège des Bernardins ?

D’abord, le choix de Paris s’imposait puisque le Père Caffarel était prêtre de ce diocèse, quant au Collège des Bernardins, c’est un lieu prestigieux de rencontres, de recherche et de culture ainsi qu’un centre de formation théologique et biblique du diocèse de Paris. Depuis 2009, il abrite l’Académie catholique de France.

Le 8 décembre 2017 marquera aussi le soixante dixième anniversaire de la Charte ; comptez vous célébrer également cet évènement ?

Oui, c’est la Super-Région France Luxembourg-Suisse qui est responsable de l’organisation de cette célébration. Une messe sera dite en l’église Saint-Augustin, paroisse du Père Caffarel, et présidée par Monseigneur de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris. Un temps festif suivra auquel tous les équipiers sont invités.

L’association "Les Amis du Père Caffarel"  n’est pas toujours bien connue dans le monde ; pourriez- vous nous préciser son rôle ?

L’association « Les Amis du Père Caffarel » a été créée  le 7 juillet 2005 pour promouvoir la Cause de canonisation du Père Caffarel, ouverte le 25 avril 2006. C’est une association internationale qui  a comme objectifs  d’établir et de mettre  en œuvre de par le monde des actions  destinées à faire connaître le Père Caffarel,  sa personnalité,  sa pensée sur le mariage et l’oraison, sa spiritualité, et  de soutenir  financièrement le travail de la Cause.

Comment peut-on soutenir la cause de canonisation du Père Caffarel ?

En adhérant en grand nombre aux « Amis du Père Caffarel ». C’est essentiel. Il est de la responsabilité de chaque équipier de donner les moyens à cette association de poursuivre son œuvre. Nous espérons que ce colloque stimulera l’intérêt de tous pour cette belle cause au service du mariage et de la prière.

Merci, To et Zé pour tous ces éclaircissements sur ce colloque.

Rendez-vous le 8 et 9 décembre prochains à Paris.