Interview de To et Zé Moura-Soares

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Logo de Fatima 2018

En tant que responsables internationaux des Equipes Notre-Dame, vous avez annoncé lors du dernier Collège International à Swanwick, que le 12ème Rassemblement International des équipiers Notre-Dame se tiendrait à Fátima (Portugal) du 16 au 21 juillet 2018.
Pouvez-vous nous donner les raisons du choix de ce lieu ?

Le choix de Fátima a été fait par les responsables régionaux qui participèrent à la Rencontre Internationale des Régionaux de Rome en 2015.
C’est donc le résultat de cette consultation faite par l’ERI auprès de tous les couples responsables présents : le Sanctuaire de Fátima a été choisi à une majorité de plus de 60%.

Quel rôle jouent les rassemblements internationaux dans la vie du Mouvement ?

C’est un grand défi pour vivre l’internationalité dans l’unité et prendre en compte les nouvelles orientations du Mouvement définies par l’ERI tous les six ans.
Les orientations sont des propositions dont le but est que les END puissent faire un véritable chemin d’unité.

Fatima

Le Père Henri Caffarel associait ces grands rassemblements à des pèlerinages. Qu’en pensez-vous ?

Nous sommes en plein accord avec cette vision.
Pouvoir participer à un grand Rassemblement est une opportunité qui nous amène à mûrir le sens profond du pèlerinage, d’abord en couple et ensuite au sein du Mouvement, parce qu’il est très important de prendre soin de celui qui marche à nos côtés.

Ce prochain rassemblement aura-t-il un thème, et si oui, lequel ?
Pouvez-vous nous en donner les mots-clés ?

Il y aura bien sûr un thème. C’est toujours autour de l’Évangile que L’ERI fait son discernement et c’est à partir de ce choix qu’elle cherche à répondre aux inquiétudes actuelles de l’Église et du monde.
Le Pape François nous a rappelé que les couples des END sont appelés, plus que jamais,  à la mission ; mais selon notre charisme et notre vocation d’amour.
Ainsi notre grande préoccupation sera de discerner sur le rôle d’une vraie Mission d’Amour, pleine de miséricorde et de joie comme nous en avons particulièrement besoin aujourd’hui.

To et Zé Moura Soares

N'oubliez pas de consulter le clip dans l'article "Tous à Fátima du 16 au 21 juillet 2018"