Croire à la résurrection

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

RésurrectionLa résurrection ne nous est pas proposée comme un repos dans la béatitude loin des tracas de la terre, ni comme une récompense individuelle et chèrement acquise, ni comme un mirage rejeté dans le futur d'une explosion cosmique. C’est un don, oui, mais dès maintenant et dès ici-bas. Ressusciter en lui, c'est porter sa charge d'humanité, prendre l'avenir du monde en charge, participer à l'œuvre créatrice de Dieu, actualiser son dessein sur l'univers, mettre au monde patiemment une humanité nouvelle affranchie de ses haines et de ses peurs, réconciliée avec elle-même par les liens de l'Esprit Saint.

Croire à la résurrection de Jésus d'une manière efficace pour le salut, c'est croire que nous sommes impliqués en elle et vouloir nous y impliquer ; c'est se confier à elle pour la traversée de la vie, désirer qu’elle nous envahisse et nous entraîne, lui confier nos envies de vivre et d'être heureux. La foi dans la résurrection de Jésus n'est pas la croyance dans un prodige insolite ni dans le mythe d'un autre monde, c'est une orientation de vie, une décision de tous les instants, engagement à vivre d'une vie toujours nouvelle parce que sans cesse arrachée à la complaisance en soi, à l'inertie, à la suffisance : là est la vraie difficulté de croire à la résurrection et le sérieux de la foi que nous mettons en elle.

Joseph Moingt, S.J