L'épiphanie

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

...En s´incarnant, le Fils de Dieu s´est manifesté en tant que lumière. .. Il est devenu l´un de nous, en donnant un sens et une valeur renouvelée à notre existence terrestre. De cette façon, dans le plein respect de la liberté humaine, le Christ est devenu « lux mundi – la lumière du monde ». La lumière qui resplendit dans les ténèbres (cf. Jn 1, 5).


2. ...Aujourd´hui, le Messie, qui se manifesta à Bethléem à d´humbles pasteurs de la région, continue à se révéler comme la lumière des peuples de chaque époque et de chaque lieu. Pour les Mages, venus d´Orient l´adorer, la lumière du « roi des Juifs qui vient de naître » (Mt 2, 2) prend la forme d´un astre céleste, si éclatant qu´il attire leurs regards et les guide jusqu´à Jérusalem. ...


3. Qui ne ressent pas le besoin d´avoir une « étoile » qui le guide le long de son chemin sur terre?.... Pour répondre à cette aspiration de salut universel, le Seigneur a choisi un peuple, pour devenir l´étoile qui oriente « tous les clans de la terre » (Gn 12, 3). A travers l´Incarnation de son Fils, Dieu a ensuite élargi son élection à tous les autres peuples, sans distinction de race et de culture. C´est ainsi qu´est née l´Eglise, formée d´hommes et de femmes qui sont « rassemblés dans le Christ, conduits par l´Esprit Saint dans leur marche vers le Royaume du Père, et porteurs d´un message de salut qu´il leur faut proposer à tous » (Gaudium et spes, n.1).


Pape Jean-Paul II.
Extraits de l'homélie du 6 janvier 2002