Orientations 2012-2018 : Lettre de Brasília

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Lettre de Brasília de l'Équipe responsable Internationale aux équipiers du monde entier

 brasilia

Chers équipiers et conseillers spirituels :

À la suite du Rassemblement de Brasilia, le premier à avoir lieu en dehors de l’Europe et dans l’esprit d’internationalité de notre Mouvement, nous adressons cette Lettre à vous tous, membres des Équipes Notre-Dame.

Pour vous qui avez été à Brasilia et avez eu la grâce de participer et de vivre la grande Fête de notre Mouvement, nous en sommes certains, l’expérience profonde que vous avez acquise vous mènera à « Oser l’Evangile ».

Pour vous qui n’avez pas pu y être présents, l’Équipe Responsable Internationale aimerait que vous entendiez cette voix qui résonne dans le cœur de tous et, avec la force de l’ Amour , que vous fassiez «couler des fleuves d’eau vive» dans ce monde qui nous demande avec audace d’ «aller et faire de même».

Ces considérations qui nous viennent à l’esprit à la fin du Rassemblement International, qui a été un moment d’un bonheur immense, nous voulons les partager avec vous tous, afin qu’elles deviennent source d’inspiration pour les prochains temps, pendant lesquels, au rythme de l’Église et en union avec son cœur, nous souhaitons cheminer, dans l’obéissance et la fidélité au Seigneur. Nous savons que c’est dans l’obéissance que l’on vit la liberté, et que c’est dans la fidélité que l’on vit l’amour, parce que la fidélité est la victoire de l’amour sur le temps, tout en faisant de nous des annonciateurs de la liberté.

«Le dernier jour de la fête, le grand jour, Jésus, debout, se mit à proclamer: “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, celui qui croit en moi!” comme Il l’a dit: « De son sein couleront des fleuves d’eau vive. » Il parlait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui» (Jn 7,37-39a).

Ce texte de l’Évangile nous invite à contempler le mystère du Christ en tant que la source où nous devons toujours puiser l’eau qui étanche notre soif de paix et de bonheur mais auxquelles nous n’accédons jamais par nos propres forces.

L’orientation générale « Oser l’Évangile » c’est un défi qui nous mènera à être :

I. Couples : Oser un cœur immergé dans l’Amour du Christ

«Si quelqu'un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive, celui qui croit en moi…!» (Jn 7,37b-38a)

  1. Revenir à la source

En tant que couples des Équipes Notre-Dame, nous sommes invités dans les années prochaines à revenir aux origines, au mystère du Christ et de l’Église, car c’est dans ce grand amour que nous trouvons notre raison d’être.

Cette invitation à revenir à la source doit se concrétiser dans la fidélité à la CHARTE (1947), tout en reconsidérant les textes inspirateurs du charisme fondateur, de la mystique et de la pédagogie de notre Mouvement — basés sur trois piliers fondamentaux : Orientations de Vie, Point Concrets d’Effort et Vie d’Équipe — dans un souhait de fidélité créatrice, bien exprimée récemment dans le Second Souffle .

Nous sommes tous mobilisés pour ce parcours de retour aux origines, pour que vivre la spiritualité conjugale, l’axe de notre vie, soit toujours plus fécond dans ces temps de grands changements dans le monde actuel, des changements qui sont un défi. Osons donc l’Évangile dans la fidélité et dans la cohérence de la foi «en accueillant les valeurs et les besoins dans la mesure où ils sont assimilables et en lien avec le Charisme Fondateur» (père Caffarel — discours de Chantilly, mai 1987).

Basée sur une spiritualité conjugale et familiale, nous pourrons cheminer dans le sens de la découverte toujours plus profonde du sens de la foi , entendue ici selon Benoît XVI comme adhésion à Dieu, dont nous, individus et couples, reconnaissons l’amour dans l’histoire de nos vies.

  1. Le rapport homme-femme, qui aux Équipes Notre-Dame est illuminé et fortifié par la grâce du sacrement , est vécu dans le Seigneur et avec Lui . Il est important d’accepter les différences entre les conjoints, non seulement dans leur complémentarité psychologique et affective mais aussi en tenant compte de la différentiation personnelle ( sexuelle ) inscrite dans la pensée de Dieu, qui « créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il les créa, homme et femme il les créa» (Gn 1,27), comme nous lisons dans les Écritures Saintes: « Et Dieu vit que cela était très bon » (Gn 1,31).

Dans le mariage chrétien, nous célébrons la rédemption de l’homme et de la femme en ce qui concerne aussi la dynamique des affects et des passions.

Par le don de l’Esprit Saint et avec l’aide de la grâce , il est possible de passer d’un amour passionnel à la dynamique d’un amour oblatif .

Pour le couple chrétien, le prochain le plus proche et prioritaire est son conjoint. Celui-ci est appelé à être continuellement un «bon Samaritain» pour l’autre, tout en vivant à partir de lui et au service de ses besoins, plutôt que de suivre spontanément ses désirs et ses projets individuels, ainsi que sa propre jouissance.

Dans tout état chrétien, et en particulier dans le mariage, il n’est possible de vivre la sainteté qu’en suivant la logique de la croix, c’est-à-dire l’amour oblatif, qu’en donnant la vie l’un pour l’autre.

Notre plus grande audace sera de vivre notre relation conjugale — toujours poussée par l’amour et l’abnégation — qui doit être un témoignage de vie de couple et de famille.

À Chantilly, le père Caffarel affirmait à ce sujet: « Pas d’amour sans abnégation, et une abnégation qui n’est pas une abnégation d’amour est une abnégation impossible à pratiquer» , parce que seul un amour plein d’abnégation et fidèle est vrai. Et le père Caffarel continuait: «La vie conjugale comporte de très grandes richesses et aussi de très grandes exigences» .

II. Couples: Oser accueillir et prendre soin des Hommes

«De son sein couleront des fleuves d’eau vive» (Jn 7,38b)

  1. Le Mouvement des Équipes Notre-Dame, bien qu’étant et devant demeurer un mouvement de spiritualité , devra non seulement approfondir dans son sein la spiritualité conjugale mais aussi l’irradier en dehors de lui, sur ces situations problématiques que tant d’hommes et de femmes vivent aujourd’hui et n’arrivent pas à résoudre. Tous ses dons et charismes sont éveillés et donnés par l’Esprit Saint en vue du bien commun, de la promotion de l’unité, de la charité et de la sainteté, afin de rayonner, comme un signe visible, sur le monde.

Comme le père Caffarel disait en s’adressant aux couples des END et rappelant la rencontre avec Paul VI (1968): «Je suis pleinement convaincu que vous avez immédiatement compris que vous n’êtes pas seulement les destinataires mais plutôt les messagers devant ces milliers de couples… que le Pape nous demandait de garder présents à l’esprit » .

  1. Les Équipes Notre-Dame doivent être un Mouvement, des communautés en chemin, donnant aux nouvelles générations des raisons d’espérance pour qu’elles n’aient pas peur de prendre le risque de célébrer leur amour dans le Seigneur (1 Cor 7). Le mariage est une grâce et une mission .

Dans son éditorial de la Lettre mensuelle nº 1, titré «La réussite de la charité», le père Caffarel écrivait: «L’amour fraternel est extraordinairement fécond. Autour de lui et sous son influence, le mal recule et le désert devient fertile ».

Il est urgent d’aider, dans les limites de la charité fraternelle, les couples en difficulté, ainsi que ceux qui ont échoué dans l’amour et ont essayé une seconde chance (cf. Familiaris Consortio , numéros 80 à 85). Il est urgent de témoigner devant tous que la seule parole qui ait du sens est celle du pardon; aussi complexe que soit la situation de l’homme, aussi dur que soit le cœur humain, le cœur de Dieu est différent, il est plus grand que le nôtre (cf. 1 Jn 3,20).

Une autre question importante se pose pour toutes les équipes, bien qu’à des moments différents, c’est le vieillissement des couples. La spiritualité du Mouvement devra être une aide précieuse pour que les personnes et les couples puissent vieillir avec dignité et vivre la grâce et le charisme qui sont propres à chaque étape de la vie.

Il est important que les couples des Équipes Notre-Dame soient féconds dans le rayonnement d’une culture de présence et de solidarité auprès de tous ceux qui passent par de grandes difficultés. Être l’huile de la consolation, cherchant à vivre la charité de façon inventive , tout en aidant ceux qui sont en difficulté à vivre au mieux leur vie à l'esprit de l’Évangile et en accord avec l'Église.

III. Couples: Oser partir chaque jour dans le Monde au service d’Église

«Il parlait de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croient en lui» (Jn 7,39)

  1. Par les temps qui courent, le Mouvement des Équipes Notre-Dame doit donner des signes d’espérance, ce regard confiant posé sur le présent et l’avenir, car nous savons en qui nous mettons notre confiance et que notre vie est entre les mains de Dieu, que nos noms sont, depuis notre baptême, inscrits dans le Livre de la Vie. L’appel à la sainteté en couple, en tant que spécificité de la grâce et du charisme des Équipes Notre-Dame, doit être vécu aussi comme une mission, ce qui suppose la fidélité aux points concrets d’effort, surtout à la prière conjugale et au devoir de s’asseoir.

La mission se traduira par la disponibilité et l’ouverture à la sensibilité de l’Église et à ses urgences pastorales les plus immédiates, telles que la tâche de la nouvelle évangélisation, des couples et des familles, de l’évangile de la sainteté vécue dans la vocation et mission du sacrement de mariage.

Le Mouvement des Équipes Notre-Dame devra former et préparer ses couples à partir en mission vers le monde, tout en témoignant de leur vocation de couples chrétiens.

Alors les couples des END se sentiront des membres vivants et actifs d’une grande communauté, l’Église, qui surpasse toute frontière, puisqu’elle est constituée par des couples chrétiens de tous les continents, de toutes les races et cultures avec lesquelles se compose et se joue la symphonie divine de l’amour.

Conclusion

Éclairés par la lumière de ce Rassemblement de Brasilia, nous espérons que le Mouvement grandisse toujours plus en richesses spirituelles, tout en recevant la force de vos énergies et l’audace de votre service.

Les END demeureront fermes dans l’unité et la fidélité à leur charisme, mais elles seront aussi ouvertes au monde et aux signes des temps, avec une nouvelle ardeur, une nouvelle vigueur, un nouveau souffle.

Couples des Équipes Notre-Dame, soyons dans l’Église et dans le monde d’aujourd’hui signes d’espérance et levain de nouvelles générations qui croient à la Vie, tout en témoignant que le Sacrement de Mariage est un chemin d’Amour, de Bonheur et de Sainteté.

Confions-nous à Marie, notre Mère, qui nous guidera pour aller et faire de même comme IL l’a fait.

Paris, le 1 Septembre 2012

L’Équipe Responsable Internationale