Lettre d'Avril 2014

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Très Chers Équipiers, 

Cette année 2014 est marquée, au niveau de l'Église, par la préparation du prochain Synode des évêques qui aura pour thème "la famille ou les défis pastoraux de la famille dans le contexte de la nouvelle évangélisation". Pour nous, en tant que Mouvement, c'est un sujet qui nous intéresse particulièrement, parce que nous avons comme charisme et mission de  témoigner dans l'Église et dans le monde,  la joie de vivre l'idéal de la sainteté chrétienne dans le mariage.

Après Lumen Fidei, la première encyclique du Pape François, nous avons reçu son exhortation apostolique sur laquelle le Saint Père nous invite à vivre la joie de l'Évangile. C'est un sujet sur lequel le Pape François a insisté depuis le début de son pontificat. Si nous avions, dans le Pape Benoît, la préoccupation de la vérité, question très importante sur laquelle nous devons toujours nous engager, parce que, comme le dit Jésus :

"Et vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera" (Jn 8,32),

le Pape François nous invite à vivre et à témoigner la joie d'être ce que nous sommes, d'être chrétiens, selon les différents états et conditions de chacun.

Nous savons que le monde d'aujourd'hui ne nous donne pas grand motif de joie. Nous connaissons aussi les problèmes très graves qui menacent et blessent la famille, problèmes qui sont transversaux et qui touchent tous les continents et toutes les cultures. Mais la joie que le Pape François nous invite à vivre et à témoigner est celle qui vient de l'intérieur, du cœur pacifié par l'amour que Dieu met dans nos cœurs, si nous le laissons nous envelopper de sa grâce et de sa miséricorde.

Le questionnaire qui a été envoyé à toute l'Église présente une évaluation de la situation de la famille dans le monde d'aujourd'hui, et estime que l'une des causes de la crise actuelle face à la famille, au niveau intra-ecclésiale, se trouve dans  l'affaiblissement ou l'abandon de la foi dans le sacrement du mariage et dans l'efficace thérapeutique de la pénitence sacramentelle. Il ne pouvait effectuer  un diagnostic plus précis.

Ici,  nous avons un programme très important pour nous en tant que Mouvement, pour chaque couple et chaque équipe : approfondir et renouveler notre foi dans les sacrements qui prennent en charge l'ensemble de notre vie, dans la sainteté du mariage qu'on ne peut vivre qu'en acceptant la grâce du sacrement de la pénitence et en la nourrissant dans l'Eucharistie.

Voici, très chers Couples, une forte interpellation pour approfondir notre charisme et notre mission dans l'Église, à partir de la célébration de ces sacrements, sans lesquels aucun progrès dans la vie spirituelle n'est possible.

J'espère que vous allez tous bien. Je vous salue avec amitié et supplie pour vous tous les grâces et la bénédiction de Dieu,  notre Père.

P. José Jacinto Ferreira de Farias, scj
Conseiller Spirituel de l’Equipe Responsable Internationale