Lettre de Janvier 2019

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Très chers équipiers,

L'expérience de pouvoir partager avec autant de couples et de prêtres dans le Mouvement, fait que ma reconnaissance à Dieu et à l'Eglise se transforme en une louange continuelle et une reconnaissance de l'action du Seigneur dans les cœurs et les esprits de ses enfants.

Le chemin de sainteté à laquelle nous sommes appelés, au cœur de la vie quotidienne et des occupations ordinaires, nous amène à regarder ce que nous offre le moment présent et, avec l’éclairage de la Parole, nous pouvons offrir quelques fruits de notre discernement et de notre action en tant que croyants.

Pour moi, participer à une réunion de l'ERI, se transforme en une occasion providentielle pour reconnaître les signes de la miséricorde de Dieu partout dans le monde. Partager quelques jours avec les couples qui animent le Mouvement, relient les différentes zones, coordonnent des équipes de réflexion, d'étude et de production de textes, recueillent et ordonnent le matériel abondant produit au sein des Equipes, et enfin, qui sont attentifs en toute fraternité aux travaux de chacun, m'amène à rendre continuellement grâce à Dieu pour ce don de faire partie du Mouvement. Cette appartenance me fait devenir de plus en plus un être dans le monde.

Connaître les joies et les tristesses, les fatigues et les souffrances, les réalisations, les engagements, les difficultés et les témoignages de tant de personnes dans des lieux si nombreux et si variés, ne peut que m'amener à maintenir vivant mon engagement.

A ce moment concret de notre histoire contemporaine, nous ne pouvons pas nous couper des douleurs de tant de frères qui souffrent : d'une part, les victimes de la violence et de l'injustice nées de l'ambition des hommes; d'autre part, les victimes des désordres de la nature (inondations, ouragans, catastrophes, incendies...); à cela s’ajoutent les différentes situations de difficulté ou de conflit dans lesquelles se trouvent les personnes qui désirent une parole de consolation ou un geste de solidarité. Sur toute la planète, nos semblables désirent miséricorde et compassion.

Faire partie des Equipes Notre-Dame doit nous conduire à nous engager sérieusement dans les besoins qui peuvent trouver de la solidarité de notre part. Il faut que chacun de nous, en tant que baptisé et membre du Mouvement, ressente l'engagement que la foi éveille et impulse en nous et que l'exigence du Seigneur  nous demande.

Nous ne pouvons pas rester seulement sur un chemin spirituel qui nous rapproche de ceux qui sont tout près, mais il faut vraiment que nous SORTIONS sans crainte de servir et de nous rendre solidaires des différentes souffrances qui accompagnent nos frères sur cette terre. Chacun de nous doit ressentir ce qu'implique et signifie être disciple de Jésus.

C'est pourquoi nous demandons au Seigneur de maintenir toujours éveillées notre sensibilité face à la souffrance ainsi que notre solidarité permanente et effective face à ceux qui sont dans le besoin.

P. Ricardo Londoño Domínguez,
Conseiller Spirituel de l’ERI

 Lire le Courrier de l'ERI
Par Thérèse & Antoine LECLERC