Lettre d'octobre 2019

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

La rapidité avec laquelle se succèdent les évènements et l’accumulation d’informations que nous bombardent les moyens de communication et les réseaux sociaux de notre époque, font que, fréquemment, nous perdons de vue ce qui est fondamental, et que nous nous dispersons dans les variétés du quotidien.
Chaque jour, nos téléphones portables, tablettes et ordinateurs, reçoivent des milliers et des milliers de nouvelles, de chats, de vidéos, d’audios, de SMS, de saluts…etc.
Comme il est difficile d’établir des priorités et des degrés d’importance !

A partir du monde des liens relatifs à la famille, au travail, à l’économie, à la politique, à l’affectif et à l’Eglise, beaucoup de choses nous parviennent : les unes spirituelles ou religieuses, d’autres intéressantes, aimables, amusantes ou inutiles. Elles nous invitent à avoir diverses activités, certains comportements, certaines attitudes, certains modes de vie …Bref, comme l’horizon se perd facilement !
Il semblerait que la vie ne soit qu’une somme de choses insignifiantes et qu’un léger remue-ménage de faits qui passent sans laisser de traces.

A côté de ces réalités, nous avons les interrogations sur le sens de la vie, sur les valeurs transcendantes et sur l’invitation que Dieu nous adresse pour cheminer vers ce qui est profond et définitif. Jésus Christ et l’Eglise nous convoquent pour faire de notre existence une présence visible de la miséricorde et de la compassion de Dieu. Les problèmes du monde contemporain ne peuvent pas nous laisser indifférents.

Réchauffement du globe, Amazonie en crise, migrants désespérés et maltraités, violences, injustice, iniquité, corruption, perte du sens de la vie, voilà quelques-uns des phénomènes négatifs qui accompagnent notre cheminement.
A côté de cela, nous trouvons la solidarité, la coopération, la recherche de solutions effectives et efficaces, le dévouement de tant de personnes pour les causes les plus nobles, la miséricorde et la compassion qui se manifestent, l’engagement réel d’un grand nombre pour un monde meilleur.

Les Equipes Notre Dame nous signalent, à nous, un projet et nous montrent dans leurs orientations que notre appartenance au Mouvement doit se manifester dans une vie de témoignage et de don de soi, de départ et d’engagement, de préoccupation pour le bien-être d’autres couples et de service concret et efficace pour ceux que nous avons en face de nous.

Surgit alors le questionnement sur le chemin à suivre : quel doit être notre comportement et quel est l’engagement que nous devons assumer ? Nous ne pouvons pas perdre le cap en essayant de tout résoudre. Nous ne pouvons pas non plus nous enfermer dans une bulle de crise pour nous isoler et regarder seulement ce qui nous concerne. Il faut observer clairement ce qu’il y a autour de nous, fixer des objectifs et des propositions et, enrichis par l’amour de Dieu et par la vie partagée, partir à la rencontre de celui qui en a besoin et qui réclame notre coopération.

Le Seigneur chemine avec nous, Il nous encourage et nous fortifie. Avec Lui, nous pouvons trouver le meilleur sens à une existence qui veut avoir un sens.
Allons de l’avant !

Ricardo Londoño Dominguez, Conseiller spirituel

 Lire le Courrier d'Octobre 2019
Par Dora & João Pedro SOUSA