Prier avec les intercesseurs

En 1960, le père Caffarel, voyant l'expansion des Equipes Notre-Dame dans le monde, eut l'intuition qu'un regain de prière était nécessaire pour que le Mouvement des END tienne bon, et que la bonne nouvelle du mariage chrétien soit annoncée dans le monde. Des "veilleurs" ont répondu à son appel, et les Intercesseurs se relaient aujourd'hui jour et nuit, priant et jeûnant, priant pour les couples, les prêtres, les familles.

Chaque trimestre, la Lettre des Intercesseurs est diffusée dans le monde entier, traduite en plusieurs langues. Elle est rédigée pour un couple de l'Equipe Internationale d'Animation des Intercesseurs (E.I.A.I.), ainsi que par le Père Paul Dominique Marcovits, conseiller spirituel des Intercesseurs. Cette lettre est un lien précieux entre les Intercesseurs présents sur tous les continents et une aide pour réfléchir, prier, approfondir l'intercession.

Le père Caffarel demandait que des volontaires prient une heure, en couple, la nuit, une fois par mois. Il répétait souvent : "Je dois tout à la prière". Aujourd'hui les Intercesseurs s'engagent à prier seul ou en couple, une heure par mois, à l'heure qui leur convient. Certains s'engagent à jeûner une journée par mois. D'autres, plus âgés ou malades, offrent leur vie et leurs épreuves.