Il faut invoquer l'Esprit-Saint

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

Il faut invoquer l'Esprit-Saint, car il n'est personne qui n'ait grand besoin de son aide et de son secours. Tout dépourvus que nous sommes de sagesse et de force, accablés par les épreuves, portés au mal, nous devons tous chercher un refuge auprès de celui qui est la source éternelle de la lumière, de la force, de la consolation, de la sainteté. C'est à lui d'abord qu'il faut demander ce bien indispensable aux hommes, la rémission des péchés ...Comment faut-il le prier ? L'Eglise nous l'enseigne très clairement, elle qui le supplie et l'adjure par les noms les plus doux : " Venez, Père des pauvres ; venez, distributeur des grâces ; venez lumière des cœurs ; consolateur excellent, doux hôte de l'âme, agréable rafraîchissement " ; elle le conjure de laver, de purifier, de baigner nos esprits et nos cœurs, de donner à ceux qui ont confiance en lui " le mérite de la vertu, une heureuse mort et la joie éternelle ". Et l'on ne peut douter qu'il n'écoute ces prières, celui qui fait écrire de lui-même : L'Esprit lui-même supplie pour nous avec des gémissements inénarrables. Enfin il faut lui demander assidûment et avec confiance de nous éclairer de plus en plus, de nous embraser des feux de son amour, afin qu'appuyés sur la foi et la charité nous marchions avec ardeur vers les récompenses éternelles, car il est le gage de notre héritage.

Encyclique "Divinum Illud" de Léon XIII (9 mai 1897)