Sur les pas des Rois Mages

Version imprimable PDF version Partager sur Twitter Partager sur Facebook

L’étoile s’arrête au-dessus de la grotte et les mages, illuminés par la grâce divine, reconnaissent dans cette masure le palais du roi du ciel nouveau-né. Emus, ils entrent ; mais que leur est-il donné à voir pour qu’ils reconnaissent le roi divin, le Messie ? Quelle certitude est la leur, face à tant de pauvreté, que ce bébé tremblant qu’ils voient dans les bras d’une jeune fille est leur Dieu ? ...

Mais Jésus les a appelés pour se manifester à eux. Il les a attirés à lui pour qu’ils le reconnaissent. L’émotion intérieure les fait se prosterner à terre. Les mouvements internes de la grâce révèlent à leurs âmes que ce tendre nouveau-né est Dieu et homme, qu’il est le vrai Messie, .. et, après avoir épanché leurs cœurs enflammés d’amour, ils lui offrent trois présents : l’encens car ils le reconnaissent comme leur Dieu, la myrrhe car il est homme, l’or car il est roi.

Avertis ensuite en songe par un ange de s’en retourner par un autre chemin dans leur pays, ... ils s’en vont de Bethléem.... Brûlants de zèle pour la gloire de Dieu, transformés en apôtres, ils répandent dans leurs peuples par l’exemple et la parole la bonne odeur de Jésus-Christ ; ils proclament les merveilles de Dieu, que leurs yeux ont vues et que leurs cœurs ont goûtées. Ils professent ... leur foi et l’espérance à venir en cet enfant...

O Jésus, avec les saints mages nous t’adorons ... Daigne transformer nos cœurs comme tu as transformé ceux des rois mages et fais encore que nos cœurs ... te proclament aux âmes de nos frères afin de les conquérir.

Padre Pio