La Super Région du Brésil se présent!

Chaque mois, nous aurons une Super Région mise en évidence en deux parties : par la réflexion d’un conseiller spirituel et par une présentation faite par les couples.

Ce mois de mai, nous nous concentrerons sur la SR Brésil…

Et pour l’instant voici la réflexion d’un conseiller spirituel de cette énorme SR, Monseigneur José Albuquerque, sur la plus récente Exhortation Apostolique du Pape François « Chère Amazonie ». Qui mieux qu’un évêque de la région amazonienne peut nous aider à réfléchir aux paroles du pape ?


CHÈRE AMAZONIE !

Le Synode sur l’Amazonie est, a été et sera un moment historique, un véritable « Kairós » ecclésial qui a cherché, avec la participation de milliers de personnes, de nouvelles voies pour l’Église et pour une écologie intégrale. Appelé par le Pape François en octobre 2017, il exprime de multiples façons, la manière dont le Concile Vatican II se déroule dans le but d’assurer et d’orienter la mission des chrétiens dans l’Église et dans le monde face à leurs défis et à leurs espoirs.

Chère Amazonie ! Ce sont les mots d’ouverture et le titre de la nouvelle Exhortation Apostolique présentée en février de cette année. Dans 111 paragraphes répartis en 4 chapitres, François parle de ce qu’il appelle « Rêves », en commençant par ce qu’il a vu, entendu et ressenti du chemin parcouru vers la réalisation du Synode pour l’Amazonie. C’est une lettre d’amour adressée au cœur de tous les croyants, femmes et hommes de bonne volonté, qui veulent collaborer à la création d’un monde fraternel, juste et solidaire, en particulier pour ceux qui vivent dans cette immensité continentale.

Au début de l’Exhortation, le Pape précise qu’il n’a pas l’intention de développer toutes les questions traitées lors de l’Assemblée synodale (octobre 2019), et encore moins de remplacer ou de répéter le Document de conclusion (approuvé à une large majorité par les Pères synodaux). Au contraire, il légitime tout le travail réalisé et en encourage la lecture, avec attention et profondeur, en mettant en évidence les conclusions qui y sont exprimées, car elles reflètent les appels à la réalité, impulsent la recherche d’une authentique conversion, cherchent à répondre aux situations d’urgence qui menacent les peuples et la biodiversité amazonienne.

Dans les chapitres de l’Exhortation, le Souverain Pontife formule les grands rêves que lui inspire l’Amazonie : « Je rêve d’une Amazonie qui lutte pour les droits des plus pauvres, des peuples indigènes, des plus petits, afin que leur voix soit entendue et que leur dignité soit promue. Je rêve d’une Amazonie qui préserve la richesse culturelle qui la caractérise et dans laquelle la beauté humaine brille de façon si variée. Je rêve d’une Amazonie qui garde jalousement la séduisante beauté naturelle qui l’orne, la vie débordante qui remplit ses rivières et ses forêts. Je rêve de communautés chrétiennes capables de se consacrer et de s’incarner en Amazonie, à tel point qu’elles donnent à l’Eglise de nouveaux visages aux traits amazoniens » (QA, 7). Il est impressionnant qu’au lieu de présenter des conclusions théoriques ou de s’attarder uniquement sur des propositions concrètes d’action pour l’évangélisation de la Pan-Amazonie, François préfère partager ses rêves avec nous, nous invitant à marcher ensemble, car « tout est lié ».

Comme il nous le demande, accueillons et méditons cette belle Exhortation, en visualisant l’Amazonie et ses habitants, en la prenant comme référence pour qu’ensemble nous puissions réfléchir à la situation de tous les biomes de notre planète, en particulier celle dans laquelle nous sommes insérés. Partageons ces rêves dans nos familles, nos équipes de base, nos communautés paroissiales, nos réseaux sociaux et la société. Que l’engagement de prendre soin de notre « Maison commune », un cadeau que nous a fait le Créateur, grandisse et se renforce parmi nous, en préservant la diversité écologique, ethnique et culturelle des peuples amazoniens.

Mgr José Albuquerque

Évêque auxiliaire

SCE Eq. O8 – NS Reine des Apôtres

Nord I – Secteur C – Manaus/AM – Brésil

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20200202_querida-amazonia.html